Le Moulin d'HEUTREGIVILLE, 24 mai.

Une vingtaine d'entre nous avaient rendez-vous à HEUTREGIVILLE, mardi 24 mai, accueillis par M. Philippe BAILLY, propriétaire du moulin depuis 1985. C'est un véritable travail de titan qui lui a permis de lui rendre son état d'autrefois. Il a tout restauré lui-même et nous a guidés, avec une grande connaissance historique et technique, pour nous faire découvrir les trois étages du moulin et nous expliquer, niveau après niveau, les étapes de la fabrication de la farine.

Le blé circulait dans des godets à l'intérieur de colonnes en bois et passait dans 6 broyeurs à cylindre puis 3 convertisseurs. Au deuxième étage, le sasseur triait les semoules et au troisième un plansitcheur tamisait les farines ensuite ensachées et stockées. A l'origine, le moulin fonctionnait avec une roue à aubes jusqu'à son incendie par les allemands en 1918. A sa reconstruction, une turbine immergée prit le relais jusqu'en 1966 où le moulin cessa son activité. Depuis 2010, cette turbine, couplée à un générateur, produit de l'électricité réinjectée dans le réseau.

Un grand merci à M. BAILLY, dont nous avons tous admiré l'enthousiasme et apprécié l'humour et le bon accueil. En bonus à cette magnifique visite, il nous gratifia de la découverte de deux salles aux trésors, témoins d'autres passions: une formidable collection d'appareils radio, téléviseurs, matériels d'enregistrement et de reproduction audiovisuels depuis les origines. Plus surprenante encore, une collection un peu kitch d'objets de décorations de toutes sortes.Pour satisfaire votre curiosité, vous pouvez consulter la rubrique PHOTOTHEQUE.

M.B.