ALFRED GERARD (1837-1915)

Un bezannais d'exception

Au cours d'une conférence agrémentée de photos, Madame Huguette Guyard nous a présenté cet illustre habitant de Bezannes auquel elle a consacré des années de recherches.

A 21 ans, Alfred Gérard s'installe au JAPON avec des idées plein la tête. Commercial de génie, il vend de l'épicerie fine, du champagne (" tepoquo-saké", vin artillerie !) et même de l'eau de source trouvée sur des terrains qu'il a acquis. La fabrique de tuiles Gérard est célèbre et toute la ville de Yokohama en profite !

Revenu dans la Marne à 41 ans, A. Gérard met au point la fosse à purin pour recueillir le lysier qui se répandait auparavant devant les fermes. Passionné d'agronomie, il a légué une bibliothèque d'ouvrages spécialisés à la Maison des Agriculteurs de Reims. Il faut espérer que l'ensemble des oeuvres d'art rapportées du Japon par Alfred Gérard sera bientôt exhumé du sous-sol du Musée Saint Remi pour être proposé à l'admiration des visiteurs. C'est le désir très vif des membres de la Fondation Alfred Gérard.

MAA