ALC Reims, Les dernières infos :



Conférence de M. Patrick DEMOUY: La venue de Pierre le Grand à REIMS

 

En mai 1717, Pierre le Grand, tsar de la Russie, vient à Paris. Ce géant (2,02 m) aux petits pieds (39), solide buveur de bière, est un esprit insatiable, curieux des techniques et avancées scientifiques qu'il veut faire entrer dans son pays. Affectueux mais peu protocolaire, il soulève et embrasse sur les deux joues le futur Louis XV, alors âgé de 7 ans, sous les yeux ébahis du Régent et de la Cour ! De son passage à Reims en juin, très bref (une après-midi et le début de la soirée), on retiendra deux faits. Pierre le Grand veut voir, mieux, toucher la Sainte Ampoule. Pendant que les moines de St Remi s'affairent à l'extraire de son précieux reliquaire, le tsar file à St Nicaise observer le phénomène du "pilier tremblant". Effectivement, quand une certaine cloche sonnait, elle faisait vibrer arcs- boutants et pilier côté sud. Après des réparations adéquates, le phénomène a disparu ... Merci à M. Demouy d'avoir su mêler petites et Grande Histoire pour notre plus grand plaisir !


Visite de L'ESAD

Nous avons profité des Portes Ouvertes pour découvrir L'Ecole Supérieure d'Art et de Design. Héritière de l'Ecole des Beaux Arts créée en 1748, elle était hébergée alors à l'Hotel de Ville!

Aujourd'hui, cette école de 200 élèves environ est répartie en 2 sites: l'un rue Libergier, l'autre, non loin Planétarium. C'est le site du centre ville que nous avons visité. Grâce à Mme Véronique Pintelon, nous avons découvert des projets très divers, eu accès à des ateliers et échangé avec les étudiants.

Les cursus y sont très variés: le Design se marie avec l'Espace, le Végétal, le Graphisme, le Numérique et aussi l'art culinaire... Ce dernier a particulièrement retenu notre attention!

 


1500 Trésors du Moyen Age

Cette exposition, magistralement commentée par Mme Garbe, "offre un très beau panorama de la création artistique au tournant des années 1500, entre art gothique et prémices de la Renaissance. Elle s'articule autour de deux parties : la richesse de l'art religieux à la fin du Moyen-Age et l'intérieur d'une riche famille bourgeoise de la noblesse ou de la haute bourgeoisie. Les oeuvres exposées invitent à découvrir le portrait d'une société où l'affichage du rang et de la richesse voisine avec l'obsession du salut dans l'au-delà."

L'union


Entreprise Peaux Luxe

Les adhérents ont eu la chance d'y être accueillis les 11 et 15 décembre derniers. M.Hauser, maître artisan, a développé une activité de maroquinerie de haut de gamme exemplaire. Nous avons été guidés par un chef d'entreprise qui réfléchit à son travail et à son évolution depuis l'origine des peaux jusqu'au devenir de la production. L'univers du luxe est très particulier et nous avons pu mesurer la maîtrise technique des équipes en plein travail. A chaque objet réalisé comme un chef d'oeuvre, elles mettent en évidence le "savoir-faire" français.


Joyeux Noel

La fête a commencé chez les randonneurs : nocturne et vin chaud!