ALC Reims, Les dernières infos :



: IMPORTANT -> La seconde vague de la COVID nous oblige à mettre en veille les activités d'ALC. Prenez soin de vous et gardez le lien en consultant régulièrement notre site.

Visite de l'OPERAIMS, 6 février 2020.

Jeudi matin, à 11 heures, nous avons été accueillis par M. Stéphane REZKI, directeur de l’OPERAIMS, inauguré le 11 septembre 2019. Après deux ans de travaux, l’ancien cinéma GAUMONT de la place d’Erlon est devenu un multiplexe de 11 salles aux fauteuils bleus, d’une capacité de 1500 places (de 55 pour la plus petite à 445 pour la plus grande). M. REZKI nous a guidés dans l’ensemble des salles et a répondu avec une grande compétence aux nombreuses questions des adhérents tant en matière de programmation que de technologie.

Ainsi nous avons appris qu’aujourd’hui les films n’arrivent plus en bobines mais sous forme de disque dur et même sont de plus en plus téléchargés par un réseau de fibres optiques. Ils n’ont plus de réalité matérielle et sont stockés dans une bibliothèque numérique qui les transmet au serveur alimentant chaque projecteur de salle.

Quinze personnes dont 4 techniciens projectionnistes permettent à une moyenne de 4000 à 8500 spectateurs par semaine de découvrir les 45 à 60 films à l’affiche, toutes séances confondues. C’est le seul cinéma de France à offrir séances Grand Public et Art et Essai, reprenant la spécificité de l’ancien OPERA de la rue Théodore Dubois. La décoration raffinée de Style Art Déco, intégrant des éléments de ce vieux cinéma établit le lien avec cette salle chère aux rémois, vouée à la démolition mais dont la magnifique façade, rue de Thillois, classée Monument Historique, sera heureusement préservée. D’où l’appellation OPERAIMS.

Merci à M. REZKI de nous avoir fait partager sa passion pour le cinéma et ce magnifique multiplexe. Rappelons que c’est à l’OPERAIMS qu’ont lieu les sorties cinéma proposées par ALC.

MB

 


Après-midi Théâtre à BETHENIVILLE, 29 janvier 2020.

Encore une innovation appréciée dans les programmes d'ALC: la représentation d'une pièce inspirée de " L' Hôtel des 2 mondes " d'Eric-Emmanuel SCHMITT par une troupe d'amis de Jean-Pierre BARRAULT passionnés comme lui par le théâtre. Cela valait vraiment la peine de parcourir une trentaine de kilomètres à destination de BETHENIVILLE, pour découvrir le cadre inattendu de la représentation: une ancienne écurie transformée et magnifiquement décorée en lieu festif par Elisa OUDIN, elle-même actrice de la pièce. Une cinquantaine d'adhérents ont pu participer à un moment privilégié, mêlant rire et réflexion sur un thème sérieux: que savons-nous de l'au-delà ?

L'Hôtel des 2 mondes accueille des clients qui ne savent pas comment ils y sont arrivés par un mystérieux ascenseur ni quand ils en repartiront. Ils sont accompagnés par un énigmatique Docteur S qui sait tout sur eux. Ces personnages dont on comprend qu'ils sont sur terre dans le coma, entre la vie et la mort après un accident ou un malaise fatal, échangent sur leurs vies dans l'attente redoutée de reprendre l'ascenseur vers la vie ou vers la mort.

Une sympathique collation a suivi le spectacle et a permis aux spectateurs d'échanger avec les comédiens. Merci à toute la troupe dont le talent, le dynamisme, le sens de la convivialité nous ont permis de passer un après-midi mémorable. Et merci à Jean-Pierre de nous avoir proposé cette activité innovante.

MB.

Des photos du spectacle sont visibles dans la rubrique PHOTOTHEQUE.


Conférence de Patrick DEMOUY " Le temps des cathédrales " 28 janvier 2020.

M. Demouy a replacé la construction des cathédrales ( la cathèdre est le siège de l'évêque ) dans la contexte des XIIème et XIIIème siècles, période de prospérité, de progrès techniques, d'essor démographique et de croissance urbaine.

La vigueur de la foi, et l'élan intellectuel et technologique ont permis de voir << plus grand >>. L'affirmation d'un Dieu qui est LUMIERE, dans un lieu qui est une représentation de la Jérusalem céleste, explique l'importance des hautes voûtes à croisées d'ogives et le nombre des vitraux. Le savoir-faire reconnu des maîtres d'oeuvre a permis de bâtir de vastes cathédrales qui accueillaient peintures à l'intérieur et sculptures à l'extérieur pour l'édification des fidèles. Les chanoines assuraient la vie spirituelle ( et leur vie matérielle ! ) par les nombreux offices de la journée. Les crises du XIVème siècle ( famines, peste, guerres ) ont malheureusement interrompu cet effort gigantesque.

Merci à M. Demouy de nous avoir plongés dans un passé passionnant qui nous touche encore de près ( incendie de Notre Dame de Paris ).

MA.D.


Le Cirque Educatif 2020.

Deux groupes d'adhérents d'ALC se sont retrouvés les 14 et 24 janvier pour assister à l'édition 2020 du Cirque Educatif.

Hugues HOTIER - Monsieur Loyal, créateur toujours aussi passionné, a une fois de plus rassemblé des artistes internationaux pour un spectacle de qualité avec un fil conducteur tissé cette année autour du "Cirque des poètes disparus", clin d'oeil au film du réalisateur australien Peter Weir avec le regretté Robin Williams: un spectacle composé de 12 numéros inédits d'artistes, d'acrobates et de clowns, tout en poésie, qui mêlent grâce, légèreté et humour.

Tout un programme qui a rempli le coeur de chacun d'entre nous de joie et d'émotions.

D'autres photos sont consultables dans la rubrique "Photothèque"

AB


Présentation des voeux autour de la Galette des Rois.

 

 Le vendredi 17 janvier a eu lieu au CIS la présentation des vœux de notre Président aux adhérents de ALC. Jean-Pierre Mehault a bien sûr souhaité que 2020 nous apporte bonheur, plaisirs et surtout la santé, et que notre association continue de prospérer. Après avoir présenté et remercié les membres du bureau et les responsables des activités, tous bénévoles, il a annoncé qu’une chorale serait ajoutée aux activités de ALC en 2020 et donné la parole au futur chef de chœur. Puis il a fait un rapide bilan de notre association, toujours positif, plus de 80 activités et de 35 sorties pédestres ont été proposées en 2019. Mais il a rappelé que la baisse des effectifs nous obligeait à réduire les frais de fonctionnement. Il a encouragé ensuite les adhérents à utiliser plus souvent le site de l’association et à pratiquer le covoiturage lors des sorties, avant de nous inviter à partager la galette des rois autour d’un coupe de champagne.

JP.B