ALC Reims, Les dernières infos :



L'Industrie textile à Reims, aux Archives Départementales, 27 et 30 novembre 2023.

L'industrie lainière a été présente à Reims et dans les villages environnants du Moyen-Age jusqu'à la guerre de 1914, avec une apogée dans les années 1840-1870. A cette époque l'industrie employait 25% de la population.

La laine la plus recherchée était celle des moutons mérinos importés d' Espagne. Elle était d'abord triée, lavée, débarrassée de ses impuretés puis cardée et filée. Des ateliers différents assuraient ces tâches. Les progrès techniques ont entraîné la réalisation de machines perfectionnées dans des usines situées près des cours d'eau (la Vesle, la Suippe...) Les ouvriers connaissaient des conditions de vie difficiles et travaillaient...72 heures par semaine! Femmes et enfants, moins payés, étaient également à la tâche. En 1919, le nombre d'heures de travail est passé (difficilement) à 8 heures par jour.

Pendant ce qu'on peut appeler "l'âge d'or de l'industrie textile", Reims s'est spécialisée dans la flanelle et les tissus peignés trés demandés. La reconnaissance était non seulement commerciale mais aussi internationale (participation aux Expositions Universelles). Quelques noms qui rappelleront des souvenirs à beaucoup : Quartiers St Remi, St Nicaise, bd Cérès, Dauphinot et Saint Marceaux, rue de Cernay, pour les implantations d'usines. Grands patrons : Holden, Léon Harmel, Walbaum, Warnier-David.

Merci à notre guide, commissaire de l'exposition, d'avoir su avec talent et gentillesse nous donner de riches informations.

MA.A


Conférence de Mme VERGNOU sur les mystères et la beauté de la religion égyptienne, lundi 20 novembre.

Lundi 20 novembre, Mme VERGNOU a terminé son cycle de conférences sur "Apparition et développement du sentiment religieux dans les premières civilisations". Cette ultime conférence était consacrée à la religion de l'Egypte ancienne. Vous pourrez lire un compte-rendu détaillé dans notre rubrique CONFERENCES.


Exposition " La Mode à Reims" du 19ème au 21ème siècle, Bibliothèque Carnégie, 10 novembre.



C'est une magnifique exposition que nous avons découverte, vendredi 10 novembre, à la Bibliothèque CARNEGIE, consacrée à la mode à Reims de la fondation des premiers Grands Magasins aux créations actuelles des ateliers implantés dans notre cité. Pour le lancement de cette exposition, la Bibliothèque CARNEGIE a accueilli le défilé de mode du designer Ousmane OUEDRAOGO, rémois d'adoption, sur le thème "Mode et Nature". Nous avons pu admirer deux tenues inspirées des échantillons textiles anciens conservés aux Archives départementales.

Le coeur de l'exposition est constitué d'affiches publicitaires illustrant l'histoire des Grands Magasins rémois. Le commerce du vêtement, au début du XIXème siècle, reposait sur de petites boutiques spécialisées comme la Maison GENOT et CHOMER, 4 place Royale. Sous  le Second Empire s'opéra une véritable révolution commerciale avec l'ouverture, à Paris, du "Bon Marché" d'Aristide BOUCICAUT (qui inspira à Zola " Au Bonheur des Dames") en 1852. 

A Reims, les familles Bureau, Bataille et Lorin fondent en 1840 un magasin de tissus appelé "La Poire d'Or" qui devint " Galeries Rémoises" en 1846. Sous l'enseigne du Printemps en 1989, le plus ancien Grand Magasin rémois ferme ses portes le 16 octobre 2003. Autre fleuron, "Le Grand Bazar" fondé en 1893, rue de Vesle. Reconstruit après la Première Guerre Mondiale, il devient " Les Magasins Modernes" le 9 octobre 1924, "Les Nouvelles Galeries" en 1991 et "Les Galeries Lafayette" depuis 1994.

Un grand merci à Charles de Carvalho, notre guide, qui nous a enchantés par ses  commentaires et a stimulé notre curiosité.

A.B.


JOURNEE DECOUVERTE BLERANCOURT COMPIEGNE, jeudi 12 octobre 2023.

Notre Journée Découverte du jeudi 12 octobre a réuni 46 participants au départ du car à 8 heures 15. Deux étapes au programme : le musée franco-américain de BLERANCOURT le matin, les appartements impériaux du château de COMPIEGNE l'après-midi, après une pause déjeuner à l'Hostellerie " Le GRIFFON" à BLERANCOURT.

Je vous propose le compte-rendu de cette belle journée dans notre rubrique JOURNEES DECOUVERTES ( 6ème rubrique en colonne de droite) et quelques photos dans notre rubrique PHOTOTHEQUE.

Bonne lecture.

M.B.


L'Atelier de l'Osier à EVERGNICOURT, 26 septembre et 10 octobre 2023.

Grand succés pour cette double visite (26 septembre et 10 octobre) de l'Atelier de Vannerie animé par Corinne Sohet, sympathique et passionnée par ce difficile artisanat qui revit actuellement. Madame Sohet a été formée à la vannerie à l'Ecole nationale d'osiériculture (ENOV) de Fayl-Billot, en Haute Marne. Elle s'est installée à Evergnicourt en 1985, et travaille essentiellement le saule qui pousse en Thiérache et en Haute Marne. L'osier est la pousse de l'année du saule. C'est une culture à part entière.

Elle a de plus en plus de commandes et anime des ateliers d'initiation, de formation y compris en milieu scolaire. Elle est présente sur le marché des artisans d'art du Boulingrin à Reims et sur les marchés locaux artisanaux comme à Avaux. Elle participe aussi à des expositions et à des fêtes médiévales. Artiste libre vannière, comme elle se définit, elle exerce son métier d'art avec bonheur et dynamisme.

La vannerie a eu une importance économique mais s'est raréfiée en raison du temps  de fabrication (5 heures environ pour un panier), de la maîtrise technique nécessaire et de la difficulté physique. Elle regagne aujourd'hui de l'intérêt avec des objets variés, de qualité, en matériau solide, durable, recyclable et l'association à d'autres artisanats (cuir, bois...).

Nous avons beaucoup apprécié les explications claires et les démonstrations de Corinne Sohet. La visite s'est terminée par un goûter fourni par des partenaires locaux.

A.Br