ALC Reims, Les dernières infos :



: IMPORTANT -> ATTENTION: L'Assemblée Générale d'ALC se tiendra au CIS à 18 heures, jeudi 21 novembre.

Journée Découverte à PROVINS, vendredi 11 octobre 2019.

Vendredi 11 octobre, nous étions 52 au départ du car pour prendre la direction de PROVINS dès 7 heures du matin. Vers 10 heures, nous faisions connaissance de nos guides: Morgane et Julien. La matinée fut consacrée à la visite de la cité médiévale dont le temps fort fut la montée au sommet de la Tour César, ancien donjon édifié entre 1152 et 1181 sous le règne du comte de Champagne Henri le libéral, et qui servit principalement de prison et d'arsenal.

L'après-midi les participants se scindèrent en deux groupes. L'un, sous la conduite de Morgane, choisit de découvrir la Grange aux Dîmes, maison du XIIIème siècle magnifiquement restaurée, ayant servi de marché couvert et d'hébergement aux marchands de l'Europe entière qui s'installaient pour environ 6 semaines pendant les célèbres foires de Champagne. Une remarquable scénographie et les commentaires savoureux de Morgane permirent au groupe de revivre le temps des marchands et artisans de l'époque médiévale.

Pendant ce temps, l'autre groupe, guidé par Julien, se rendit à Longueville, à 7 kms de Provins, pour une visite du Musée vivant du chemin de fer ou Musée de l'AJECTA, et admirer l'une des plus importantes collections de France de locomotives à vapeur abritées dans la Rotonde de l'ancien dépôt ferroviaire. 13 locomotives et près de 70 voitures et wagons sont conservés et restaurés par les 200 membres passionnés de matériel roulant de l'association AJECTA fondée en 1968. Le groupe a beaucoup apprécié les explications de Julien, aussi à l'aise dans le domaine technique qu'historique, et dont l'humour nous a souvent fait sourire, ce qui ne gâte rien.

Une belle journée, appréciée par l'ensemble des participants, d'autant plus qu'un repas raffiné nous fut servi au restaurant Il Etait Une Fois, dans l'univers féérique de la créatrice Stella CADENTE, la décoration des salles ainsi que des chambres d' hôtes, s'inspirant des contes de Perrault.

D'autres photos sont visibles dans la rubrique PHOTOTHEQUE.

MB. 


De l'Hôtel de Ville à la Place Royale, 4 octobre 2019.

Vendredi 4 octobre, Catherine FOURNIER nous a fait découvrir l'Histoire de Reims à travers un parcours qui nous a menés de l'Hôtel de Ville à la Place Royale. Nous étions 21 au rendez-vous, esplanade Simone Veil, avant de pénétrer dans le hall de l'Hôtel de Ville puis d'admirer la Salle des Fêtes et celle du Conseil Municipal où nous avons occupé les sièges de nos édiles.

Puis nous  avons pris la direction de la Place Royale. Rue de Tambour, nous nous sommes arrêtés devant la Demeure des Comtes de Champagne et notre guide a évoqué la Maison des Musiciens qui va renaître de ses cendres plus d'un siècle après sa disparition. Nouvel arrêt devant l'Hôtel Le Vergeur avant de terminer devant la statue de Louis XV, Place Royale, pour des explications détaillées.

Merci à Catherine FOURNIER qui nous a permis d'enrichir nos connaissances sur l'Histoire de notre ville.

D'autres photos sont visibles dans le menu PHOTOTHEQUE.


Un café-philo sans café mais joyeux.

Le lundi 30 septembre, une vingtaine de nos membres se sont retrouvés pour réfléchir sur un beau sujet : le rire. Réfléchir et rire, car nos cafés-philo mêlent la théorie et la pratique! Nous avons donc ri et réfléchi sur les sources du rire ( l'inattendu, le burlesque, le comique de mot, de situation, etc ), sur ses effets souvent bénéfiques (voir l'illustration)  ou aussi parfois blessants, sur les nuances entre le rire, le sourire, l'humour ( anglais ou non ), l'ironie, et sur son rôle social ( critique , fédérateur ou source de désordre ). Et bien sûr nous avons débattu pour savoir si le rire était bien le propre de l'homme ( les animaux rient-ils comme nous ? ) et si l'on pouvait rire de tout ( ou si l'on devait y mettre des limites ). Didier MARTZ à son habitude nous a permis d' approfondir nos réflexions, nos questions ( et nos rires ) avec finesse et talent.


Découverte des EPIS mardi 24 septembre.

 

Situés tout près de la Guinguette, les jardins des EPIS nous ont accueillis ce mardi. M. HIVET, directeur de cette entreprise de réinsertion, nous a présenté l'association et ses objectifs: elle gère une soixantaine de salariés chargés de 4 activités: ramassage du pain, maraîchage, travail de la vigne et entretien des parcs et jardins. Le tout constitue un tremplin vers l'emploi.

Le responsable de la production nous a montré les 12 000m2 de serres et plantations où se côtoient 90 sortes de végétaux, et n'a pas oublié les ruches où s'affairent 250 000 abeilles.

PS L'adhésion à l'Association s'élève à 5€ et permet de bénéficier chaque semaine d'un panier à 6.5€ de légumes de saison accompagnés d'une recette.


Les souterrains de la Citadelle de Laon. 20 septembre 2019

Les souterrains "perchés" de Laon ont été ouverts en juillet 2004 et se situent près de la cité médiévale en ville haute. Leur originalité est d'être situés sur une colline. Depuis le 6 avril 2019, un nouveau parcours a été ouvert au public, celui que nous avons découvert vendredi 20 septembre, en visite audioguidée.

Le périple commence 40 millions d'années avant notre ère et nous fait découvrir en 9 séquences, au fil des galeries, la trés riche histoire de la cité de Laon, de l'époque gallo-romaine à l'occupation allemande du siècle dernier, à travers panneaux, vidéoprojections et effets sonores. Après les fossiles, un silo gallo-romain, les galeries évoquent de grandes figures historiques, de César à De Gaulle en passant par St Rémi, Henri IV, Napoléon... La visite se termine par un film récapitulatif projeté sur les parois d'une ancienne salle de cinéma utilisée par les troupes allemandes de la Seconde Guerre Mondiale. Une découverte trés originale qui a ravi les 25 adhérents y ayant participé.

D'autres photos sont visibles dans la rubrique Photothèque.