ALC Reims, Les dernières infos :



: IMPORTANT -> Le programme de Printemps mai à juin est en ligne

Eglise de Cormontreil

 

               

  L'église Sant André de CORMONTREUIL

Cette belle église romane, construite au XII° siècle a subi de nombreux remaniements. Les vitraux datent de deux époques : ceux de Roger TOURTE et Jacques GRÜBER (au nombre de 8) évoquent les Béatitudes. Installés en 1933 en souvenir des morts de la Grande Guerre, ils appartiennent à la tradition Arts Déco et brillent par leur originalité. Les vitraux récents (2013 et 2016) ont été réalisés par Bruno PIGEON, maître verrier à Reims. Financés par la Municipalité, ils offrent deux lectures : une profane et une liturgique ; par exemple, on peut voir sur la photo une représentation de la tendresse humaine ou le Christ et Marie-Madeleine. Merci à M. et Mme Vigouroux de nous avoir fait partager leur intérêt pour cette église qui vient de perdre brutalement son pasteur, le P. Pillot.


Visite Floralies' Garden

Très intéressantes visites à Floralies' Garden avec l'arrivée du printemps!


La découverte de Gérard

Les 51 courageux marcheurs qui ont suivi Gérard le jour du printemps sont passés, après un petit détour en forêt et avant un retour le long du canal, à Courmelois devant l ' atelier de Christian LAPIE sculpteur d' Oeuvres Monumentales surtout en bois, dont on peut admirer quelques pièces à Reims, dans la cour du musée des Beaux Arts, place de La Madeleine ou encore sur l ' esplanade de la gare TGV à Bezannes.


Conférence sur les ex-libris

Génèse de l'ex-libris moderne de la marque d'appartenance à l'estampe. 

L'ex-libris est comme l'exprime Henri Bouchot «la marque la plus manifeste de l'amour des hommes pour leurs biens littéraires ».Le mot ex-libris est formé de la préposition latine «ex», indiquant l'origine et de «liber» le livre à l'ablatif pluriel qui signifie "faisant partie des livres de".

En France, le terme « ex-libris » est une mention exceptionnelle au XVI° siècle, il sera consacré par l'usage dans la langue française à la fin du XVII° siècle. Le mot ex-libris s'impose aujourd'hui comme mot clé, il englobe de nombreux autres termes comme : marque de possession, d'appartenance, de provenance, super ex-libris, ex-bibliotheca, ex-dono, ex-legato, ex praemio, ex-museo mais également d' autres termes et sciences spécifiques comme : héraldique, estampille, gravure, armoiries, blasons etc.

Les bibliophiles en sont fiers, les collectionneurs les recherchent, les bibliothécaires les analysent manuscrits ou gravés, héraldiques ou modernes, ils sont porteurs pour partie de l'histoire du livre dans sa temporalité et la chronologie de ses différents propriétaires. Vers 1840, dans un contexte de société en pleine mutation, un nouvel intérêt pour l'ex-libris va se manifester, il va perdre progressivement sa fonction originelle de marque d'appartenance pour prendre une nouvelle dimension : l'ex-libris dit « moderne ».

Conscients de la portée de cet objet devenu à la mode, les artistes vont exploiter ces nouvelles images, grâce à l'apport de l'art graphique, comme nouvel espace d’expression artistique et en faire de véritables estampes d'art destinées à être échangées et à prendre place dans les albums d’amateurs nationaux et internationaux.

L’ex-libris moderne n’est plus destiné seulement à identifier le possesseur des livres, mais à diffuser sa personnalité ses goûts et ses passions, habilement interprété par l'artiste, il devient un véritable outil de communication et va se caractériser par une autoreprésentation, être un lieu d'expression et une vitrine esthétique dans une totale liberté d'expression graphique.


Visite AU FRAC (Fond Régional d'Art Contemporain)

 

Le Frac propose jusqu'au 23 avril une exposition des oeuvres de Caroline ACHAINTRE. Née à Toulouse en 1969, l'artiste est marquée par sa double origine, anglaise et allemande.

L'exposition présente des oeuvres très diverses : aquarelles, linogravures, masques en céramique, sculpture en terre-papier cuite et émaillée. Ce sont les tentures murales très colorées en laine qui ont retenu l'attention de tous.

L'artiste s'est nourrie d'influences diverses : expressionnisme allemand, primitivisme, et a été également attirée par l' aspect subversif du carnaval. Merci à notre guide de nous avoir accompagnés dans cette découverte de l'art contemporain.