ALC Reims, Les dernières infos :



Conférence sur les ex-libris

Génèse de l'ex-libris moderne de la marque d'appartenance à l'estampe. 

L'ex-libris est comme l'exprime Henri Bouchot «la marque la plus manifeste de l'amour des hommes pour leurs biens littéraires ».Le mot ex-libris est formé de la préposition latine «ex», indiquant l'origine et de «liber» le livre à l'ablatif pluriel qui signifie "faisant partie des livres de".

En France, le terme « ex-libris » est une mention exceptionnelle au XVI° siècle, il sera consacré par l'usage dans la langue française à la fin du XVII° siècle. Le mot ex-libris s'impose aujourd'hui comme mot clé, il englobe de nombreux autres termes comme : marque de possession, d'appartenance, de provenance, super ex-libris, ex-bibliotheca, ex-dono, ex-legato, ex praemio, ex-museo mais également d' autres termes et sciences spécifiques comme : héraldique, estampille, gravure, armoiries, blasons etc.

Les bibliophiles en sont fiers, les collectionneurs les recherchent, les bibliothécaires les analysent manuscrits ou gravés, héraldiques ou modernes, ils sont porteurs pour partie de l'histoire du livre dans sa temporalité et la chronologie de ses différents propriétaires. Vers 1840, dans un contexte de société en pleine mutation, un nouvel intérêt pour l'ex-libris va se manifester, il va perdre progressivement sa fonction originelle de marque d'appartenance pour prendre une nouvelle dimension : l'ex-libris dit « moderne ».

Conscients de la portée de cet objet devenu à la mode, les artistes vont exploiter ces nouvelles images, grâce à l'apport de l'art graphique, comme nouvel espace d’expression artistique et en faire de véritables estampes d'art destinées à être échangées et à prendre place dans les albums d’amateurs nationaux et internationaux.

L’ex-libris moderne n’est plus destiné seulement à identifier le possesseur des livres, mais à diffuser sa personnalité ses goûts et ses passions, habilement interprété par l'artiste, il devient un véritable outil de communication et va se caractériser par une autoreprésentation, être un lieu d'expression et une vitrine esthétique dans une totale liberté d'expression graphique.


Visite AU FRAC (Fond Régional d'Art Contemporain)

 

Le Frac propose jusqu'au 23 avril une exposition des oeuvres de Caroline ACHAINTRE. Née à Toulouse en 1969, l'artiste est marquée par sa double origine, anglaise et allemande.

L'exposition présente des oeuvres très diverses : aquarelles, linogravures, masques en céramique, sculpture en terre-papier cuite et émaillée. Ce sont les tentures murales très colorées en laine qui ont retenu l'attention de tous.

L'artiste s'est nourrie d'influences diverses : expressionnisme allemand, primitivisme, et a été également attirée par l' aspect subversif du carnaval. Merci à notre guide de nous avoir accompagnés dans cette découverte de l'art contemporain.


Sortie cinéma

Nous étions 16 adhérents, ce mardi 10 janvier 2017, pour ce premier rendez-vous " cinéma" de l’association, et avons beaucoup apprécié " FAIS DE BEAUX REVES " de Marco Bellocchio, avec Bérénice Bejo et Valerio Mastandrea.

" Comment se libérer de la perte d'un être cher? "

A l'issu du film au cinéma Opéra, les échanges furent nombreux, autour d'une boisson chaude, au bar " L' Apostrophe" place d' Erlon.

Prochain rendez-vous prévu en juin, dans le cadre du programme de printemps.


Chaufferie à bois de Croix Rouge (Soccram)

Avec sa célèbre cheminée, c'est une centrale de production de chaleur pour 17000 logements. Elle utilise le charbon et l'énergie issue de l'incinération des déchets ménagers. Et, depuis 2012, elle utilise surtout la biomasse (bois broyé) qui représente d'ores et déjà près de 60% de l'énergie produite.

Notre guide, M.Carmona, responsable du site, nous a montré les installations et a surtout défini les enjeux économiques et environnementaux d'une telle unité à la pointe de l'innovation et des performances énergétiques.

Merci pour ses explications très claires et sa disponibilité.

 


Raconte moi le Cirque 2017

 

Les adhérents sont encore une fois sortis enchantés par le spectacle concocté par Hugues HOTIER. Cet étonnant septuagénaire, professeur de Faculté, docteur en communication, est le concepteur du CIRQUE dit EDUCATIF, à Douai d'abord, puis à Reims.

Pour la 36° fois,notre ville a accueilli en janvier 20 artistes talentueux, acrobates, clowns, dresseurs, jongleurs et musiciens qui ont émerveillé grands et petits.

Alors, à l'année prochaine, M. Hotier !